Après la guerre

Publié par jca le

 
L’année 2020 avait pourtant bien commencé pour la relation qui unit les établissements scolaires et l’AFDET06.
D’abord le Conseil Départemental nous a renouvelé sa confiance et j’en remercie vivement son président, ses élus et ses personnels administratifs toujours disponibles pour nous accompagner.
Ensuite le travail de communication mené par les membres du bureau de l’AFDET06 a commencé à porter ses fruits.
En effet les collèges – l’Eganaude (Biot), – Brea (Saint Martin du Var), – Picasso (Vallauris) et – Daudet (Nice) ont sollicité l’AFDET06 pour les aider à organiser des forums des métiers pour les élèves de 4ème et 3ème.
Si les rencontres de L’Eganaude et Brea ont pu se dérouler normalement avec un grand succès, l’épidémie du corona virus et la fermeture des établissements nous ont malheureusement stoppé net dans nos préparatifs.
Je tiens néanmoins à remercier tous les professionnels de nombreux métiers qui, sollicités par l’AFDET, nous ont rejoint pour travailler à l’information et à l’orientation des collégiens.
Je tiens également à remercier les lycées professionnels sollicités, en particulier les directeurs délégués des lycées – du Bâtiment Vauban (Nice), – Jacques Dolle (Antibes) et – Alfred Hutinel (Cannes) pour leur aide précieuse.

Stoppée net dans son action, l’AFDET06 ne baisse pourtant pas les bras et continue à travailler.

– « Après la guerre » car il y aura un après, nous repartirons de plus belle, avec l’Éducation Nationale et avec les entreprises, pour aider les jeunes à développer leurs talents, à trouver leur voie dans un monde compliqué et dangereux.
La grave crise qui frappe notre pays, l’Europe et le monde entier, doit nous amener à repenser bon nombre de nos modèles éducatifs et culturels. Parmi les valeurs qui fondent nos sociétés, la solidarité devra être développée pour nous rendre plus fort face à l’adversité.
– « Après la guerre » les jeunes auront, nul doute, un immense désir de retrouver le chemin de l’école et leur soif d’apprendre. Il nous faudra repenser profondément la pédagogie.
– « Après la guerre » les parents comprendront mieux les difficultés du métier de professeur et leur rendront l’hommage qu’ils méritent.
– « Après la guerre» l’École et l’Entreprise travailleront main dans la main pour former de nouvelles générations de jeunes mieux qualifiés et pour utiliser utilement les talents de tous.

Le temps nous est aujourd’hui donné de réfléchir à cet « Après … » Mettons-le à profit pour préparer la nouvelle ère qui s’ouvrira très bientôt.
L’AFDET est, avec optimisme, aux cotés de tous ses partenaires pour les y aider et contribuer, à son niveau, au renouveau qui s’impose.
Optimisme et dynamisme sont, plus que jamais, les mots d’ordre de l’AFDET 06. Notre site internet en donne déjà un exemple. En effet nous vous proposons dès à présent une nouvelle rubrique qui permettra à chaque collégien de trouver le stage de découverte le mieux adapté à son projet d’orientation.

Amicalement

Yves COSTA

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *